Le CR Belouizdad (Ligue 1 algérienne de football) est passé à la vitesse supérieure en matière de recrutement en s’attachant jusque-là les services de 12 joueurs en cette période d’intersaison. Le Chabab a ratissé large en recrutant Nessakh, Boussif et Saïdi (ES Sétif)

, Kenniche (USM Alger), Keddad (ASO Chlef), Djerar (JS Kabylie), Rabti (USM Blida), Chatal et Chelbab (USM Bel-Abbès) ainsi que Boulekhoua, Brameki et Mokrani (MC Alger). Même si les supporters ne sont pas convaincus par la qualité de ce recrutement, le club ne compte pas s’arrêter là puisque d’autres joueurs sont annoncés, à l’image de Balegh (MCA) et Mellal (ESS), alors que le poste de gardien de but, laissé vacant depuis le départ de l’international Abdelkadir Salhi à la JS Kabylie, se jouera entre Chaouchi (MCA), Toual (USMBA), Cédric (US Biskra) ou encore Mathias (JSM Skikda). La situation difficile et le flou que vit le club ont poussé plusieurs cadres à quitter le CRB cet été à l’image du capitaine Zakaria Draoui et de l’attaquant international Sid-Ali Lakroum, signataires chacun d’un contrat de deux saisons avec l’ES Sétif, alors les deux défenseurs Amir Belaïli et Sofiane Bouchar se sont engagés respectivement en faveur de la JSK et du MC Oran. L’entraîneur marocain Rachid Taoussi, un des artisans du maintien du CRB en Ligue 1, n’est pas en reste puisqu’il a décidé de claquer la porte, résiliant son contrat après avoir cédé au «chantage» du président Mohamed Bouhafs. Il a ainsi renoncé à deux mois de salaires pour aller rejoindre l’ES Sétif, en remplacement de Abdelhak Benchikha. La direction du président Bouhafs, toujours en place, a confié la barre technique à Azeddine Aït Djoudi qui a mené le MO Béjaïa à l’accession en Ligue 1.