Une étoile filante. A l’hiver 2020, le Borussia Dortmund n’a pas hésité à mettre 20 M€ sur la table pour s’offrir Erling Haaland. Auteur d’un début de saison canon avec Salzbourg (24 buts en 20 matches toutes compétitions confondues), le buteur norvégien avait brillé en inscrivant 8 buts en Ligue des Champions, une compétition qu’il découvrait. Convaincu par son talent et son potentiel, le BVB avait donc devancé la concurrence, surtout Manchester United qui comptait sur la présence d’Ole Gunnar Solskjaer pour remporter la mise. Rapidement, Haaland a confirmé en empilant les buts sous le maillot des Marsupiaux. Et tout aussi rapidement, les prestigieux prétendants se sont pressés pour frapper à la porte du BVB. Toutefois, les Allemands ont systématiquement fermé la porte à un départ. Mais ils savaient aussi qu’ils ne pourraient pas retenir indéfiniment le géant norvégien, puisqu’il disposait d’une clause de départ à 75 millions d’euros jusqu’au 30 avril 2022. De quoi pousser les cadors européens à boucler rapidement l’affaire. Le FC Barcelone a tenté le coup. Mais en proie à des difficultés financières, les Culés ont passé la main.

City a doublé Madrid
Le Bayern Munich a récemment échangé avec le joueur, pour éventuellement prendre la succession de Robert Lewandowski, qui pense au Barça. Mais les Bavarois sont partis de trop loin. Il restait donc le Real Madrid, pour qui ce n’était pas un problème de le recruter ainsi que Kylian Mbappé, et Manchester City, qui cherchait un attaquant star pour compenser le départ de Sergio Agüero il y a un an. Si les Merengues avaient les faveurs du joueur, qui rêvait d’y évoluer, les Skyblues ont eu des arguments plus solides.
Hier, The Athletic assurait qu’Erling Haaaland (28 buts en 29 matches toutes compétitions confondues cette saison) a dit oui à Manchester City. Ce qui était la tendance ces derniers jours. Le média anglais indique qu’un accord a été conclu entre le Norvégien de 21 ans et les Mancuniens dès le mois dernier. La nouvelle devrait être annoncée dans les prochains jours. On se rapproche donc de la fin de l’un des grands feuilletons de ce mercato 2022.