A deux semaines de la fermeture du mercato estival, Islam Slimani est toujours à la recherche d’un point de chute. De retour à Leicester City après la fin de son prêt à l’AS Monaco, il lui reste une année de contrat. Brendan Rodgers, driver du team anglais, lui aurait fait comprendre qu’il n’est pas dans ses plans. La piste du Stade rennais semble la plus concrète. Quant aux rumeurs envoyant le Fennec du côté de l’Olympique Marseille, elles seraient infondées si l’on se fie aux dernières déclarations du coach André Villas-Boas.

Brendan Rodgers, le premier responsable de la barre technique des « Foxes », a été on ne peut plus clair lorsqu’il avait évoqué l’avenir de Slimani il y a une semaine de cela. « On a pu parler de leur avenir ici dans ce club.
Je respecte ces garçons qui ont beaucoup d’expérience mais leur avenir est probablement en dehors d’ici », avait lâché le technicien nord-irlandais quand interrogé sur le trio Slimani – Ghezzal – Adrien Silva.
En d’autres termes, s’ils veulent avoir du temps de jeu, ces trois-là n’ont d’autres choix que de se trouver un autre challenge. Pour l’avant-centre algérien, il ne reste qu’une année de contrat avec les champions d’Angleterre qui l’avaient recruté pour 35 millions d’euros à l’été 2016.
Ça semble coincer pour le Stade rennais
L’ancien sociétaire du CR Belouizdad devrait être vendu. D’ailleurs, la saison passée, il avait fait une pige remarquable en Principauté avec une option d’achat fixée entre 9 et 10 millions d’euros que les Monégasques n’ont pas levée même si le Fennec avait laissé une très forte impression avec ses 9 buts et 8 passes décisives en 19 apparitions.
Sur les bases de ces performances, on pouvait logiquement penser que certaines équipes de Ligue 1 française n’hésiteraient pas à solliciter ses services. Cependant, il n’y a eu qu’un seul intérêt palpable. Celui du Stade rennais qui l’avait dans sa « short list ». Le Directeur Sportif des Bretons, Florian Maurice, voudrait toujours le recruter. Toutefois, les Hermines ont fait venir l’ancien Amiénois Serhou Guirassy et ont toujours M’Baye Niang dans leurs rangs. Cela rend la signature du « Vert » compliquée.

Pas évident à 32 ans
Il y avait aussi des bruits de couloirs qui parlaient de l’intérêt d’un l’Olympique Marseille cherchant à se renforcer devant. En tout cas, André Villas-Boas veut un avant-centre en urgence pour épaule Dario Benedetto. Mais, en se basant sur sa dernière sortie, on croit savoir qu’il a déjà deux cibles. Et Slimani n’en fait pas partie. « J’espère dans les prochains jours, peut-être dans les prochaines semaines, faire arriver l’attaquant qu’on a choisi. Si tout se passe bien… », a indiqué l’entraîneur portugais.
Selon le quotidien français L’Equipe, il y le Mexicain Jose Juan Macias (20 ans) ainsi que le Colombien Luis Suarez (Watford) qui sont sur les tablettes des Phocéens qui auraient formulé une première offre pour ce dernier. Elle se situe autour de 13 M€ (hors bonus), mais les « Hornets » veulent une indemnité comprise entre 20 à 25 M€. La cible des Olympiens a 22 ans. On est loin des 32 piges de Slimani qui représentent un handicap et ne semblent pas en adéquation avec le projet de l’OM. Mais bon, dans le marché des transferts, il ne faut jamais dire « jamais » tant les choses vont parfois vite. n