L’avocate belge, Maitre Cécile Draps, amie de la Révolution algérienne connue pour ses positions courageuses contre le colonialisme français, et membre du collectif des avocats belges du Front de libération nationale (FLN), est décédée à l’âge de 89 ans, a-t-on appris mardi auprès du ministère des Moudjahidine. Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebiga, a présenté ses condoléances suite au décès de l’amie de la Révolution algérienne, l’avocate Cécile Draps, «une militante qui a consacré sa vie au service de notre cause nationale». «La défunte était l’un des membres éminents du collectif des avocats belges du FLN qui ont soutenu la lutte du peuple algérien pour la liberté et l’indépendance», a rappelé le ministre soulignant que l’Algérie «est reconnaissante à l’égard de la juriste Cécile Draps pour l’ensemble de son travail et ses positions courageuses en faveur de la cause algérienne».