La facture d’importation des produits pharmaceutiques a augmenté de plus de 2% au cours de l’année 2016 par rapport à 2015 en dépit de la baisse des quantités importées, indique les douanes.
La valeur des importations a en effet grimpé à 2,02 milliards de dollars (usd) en 2016 contre 1,97 milliard usd en 2015 soit plus de 2.4%, indique le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). La hausse de la facture n’est pas conjuguée à la hausse de quantité des médicaments importés. D’ailleurs, cette dernière a reculé à 23 614,2 tonnes (t) en 2016 alors qu’elle était estimée à  26 915,7 tonnes en 2015.
Par catégorie de produits, la facture des médicaments à usage humain s’est chiffrée à 1,9 milliard usd contre  1,87 milliard usd soit une hausse de 1,52%, tandis que les quantités importées ont baissé à 21.083,1 t contre 24.561,2 t (-14,1%). Des indications qui « tombent » au lendemain du diagnostic qu’a établi le ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, de son secteur, et qui souligne la difficulté qu’il semble rencontrer à faire baisser la facture du médicament.
Il donne néanmoins une piste : ce sont les dépenses liées aux vaccins qui ont fait augmenter les dépenses. Le même argument a été avancé par Slim Belkessam, conseiller au ministère de la Santé, selon lequel l’origine de la hausse de la facture des médicaments durant l’année écoulée est à chercher dans le prix des vaccins et de «l’augmentation du taux de naissance » qui s’est établi à 1,040 million en 2016. En effet, le coût global du programme de vaccination est passé d’un budget de  « 3 milliards de dinars en 2015 à un budget supérieur à 10 milliards de dinars en 2016 » suite au changement introduit dans le calendrier vaccinal, a confirmé dans nos colonnes M. Belkessam. Toujours selon les données des Douanes, même la facture des médicaments à usage vétérinaire est passée à 35,17 millions usd contre 29,53 millions usd (+19,1%) malgré une diminution des quantités importées à 661,5 t contre 681,02 t (-2,85%). Pour les importations des produits parapharmaceutiques (pansements adhésifs, gazes, réactifs…), elles ont augmenté à 81,38 millions usd (1.869,5 t) contre  68,67 millions usd  (1.673,5 t), soit une hausse de 18,52% en valeur et de 11,71% en volume.