Dans un post publié sur son compte Facebook, le président directeur général d’Alliance assurances, Hassen Khelifati est revenu sur sa rencontre, samedi passé (dévoilée par quelques médias électroniques) avec le Premier ministre, Abdelaziz Djerad.  Le P-dg a tenu à précisé que c’était « une visite de courtoisie accordée par le Premier Ministre à notre personne », en ajoutant que c’était dans un cadre privé « et ne devait en aucun cas faire l’objet d’une communication externe ».  Fustigeant « des parties intéressées par le torpillage des efforts de toutes instances saines et sincères de la nation » qui ont, selon lui, donné des « interprétations tendancieuses et surtout fausses » à la rencontre et ont « ont voulu lui donner une autre signification qu’un échange cordiale sur l’économie du pays et son développement et la nécessité de la mobilisation de toutes les forces saines, patriotes et sincères pour relever les défis, construire notre économie, combattre les méfaits des pratiques passées».  Après avoir remercier le Premier ministre « pour son ouverture sur le monde de l’entreprise », Hassen Khelifati conclura son texte par un avertissement : « Toutes autres interprétations de l’objet de cette visite de courtoisie n’engage que leurs auteurs et nous déclinons toutes responsabilités quant à leur diffusion et exploitation. »

Lire également l’article de « Reporters »: « Hassen Khelifati, P-DG d’Alliance Assurance, président du jury : Le besoin d’un «écosystème favorable»