Le Directeur général de l’Union de radiodiffusion des Etats arabes (ASBU), Suleiman Abdel Rahim, a affirmé mercredi à Alger, que l’ASBU était «prête» à couvrir les travaux du sommet arabe que l’Algérie abritera au courant de cette année. «Nous sommes prêts à couvrir les travaux du sommet arabe qui sera abrité en Algérie. Nous avons entamé les préparatifs qui seront accélérés à l’approche de cet important rendez-vous», a indiqué M. Suleiman dans son allocution à l’ouverture des travaux des réunions périodiques des coordinateurs de la radio et de la télévision, des ingénieurs en communication et des techniciens des réseaux d’échange. Il a ajouté que l’ASBU travaillait «en coordination avec la télévision algérienne, la radio nationale et les organismes de diffusion pour bien préparer la transmission de ce grand évènement». Le responsable de l’ASBU a salué «l’adhésion de l’Algérie, avec sa direction éclairée, à tous les efforts visant à renforcer l’action arabe commune, à travers la consolidation des liens de solidarité entre les Etats arabes», soulignant que «l’Algérie est la terre de l’héroïsme et des grands exploits, au vu de ses positions constantes à l’égard des différentes questions arabes». Il a en outre souligné que «l’Etat algérien accorde un intérêt d’extrême importance au parcours de l’ASBU et appuie ses projets», rappelant que le Gouvernement algérien a mobilisé les fonds nécessaires pour la réalisation du nouveau siège du centre arabe d’échange d’informations et de programmes à Alger, et ce en un court délai». Ce projet, a-t-il dit, est «une fierté» pour l’ASBU, vu que l’échange est «‘l’une des activités les plus importantes de cette instance, ajoutant qu’il permettra d’assurer un cadre de travail adéquat».
Après avoir insisté sur «l’importance de l’échange d’informations et de programmes dans le cadre de la mission médiatique de l’ASBU», M. Suleiman a relevé «le progrès enregistré dans ce domaine». Il a précisé que «le volume d’échange en matière d’informations s’élève à près de 13.000 informations en 2021, soit une moyenne de 41 informations par jour, en dépit de la crise sanitaire», estimant que «ce volume est important et sera renforcé avec la création des nouveaux réseaux de l’ASBU et la mise en service du centre arabe d’échange d’informations et des programmes 24h/24». n