Le journaliste et directeur d’Interface Médias (Maghreb Emergent et Radio M) El Kadi Ihsane a reçu le prix Omar Ouartilène 2019 de la liberté de la presse, une distinction pour laquelle il avait été choisi par le jury au mois d’octobre dernier. A l’occasion de la remise de ce prix, samedi 29 février, par la fondation Omar Ouartilène du quotidien d’El Khabar, le journaliste primé a déclaré dans son intervention que le journalisme est un métier pas comme les autres. «On n’y vient que par conviction. C’est ce qui donne ce caractère exceptionnel à ce métier», a-t-il affirmé.
Et d’ajouter que le métier de presse, c’est d’abord un engagement «personnel», ensuite un «travail collectif», et enfin un «des rares métiers qui changent à une vitesse vertigineuse».
Le métier de «tous les changements» et des «défis technologiques». Des défis qui ont fait qu’aujourd’hui beaucoup de citoyens sont devenus des «journalistes sur les réseaux sociaux». Un défi qui exige des journalistes d’être à la hauteur des avancées de leur métier.S. B.