La campagne de vaccination contre la Covid-19 a débuté, lundi, à Médéa, après la réception des premières doses du vaccin «Astra-Zeneca» qui seront administrées «progressivement» aux catégories ciblées «prioritairement» par cette campagne, a-t-on expliqué à la direction locale de la santé.
Une trentaine de citoyens, dont du personnel médical, figurent parmi les premières personnes qui ont été vaccinées, ce lundi, au niveau de la polyclinique de «Tniet-el-Hdjar», centre-ville de Médéa, ou le coup d’envoi officiel de la campagne de vaccination a été donné par le chef de l’exécutif, a-t-on constaté. Une aile spéciale a été aménagée au sein de cette structure de santé, qui a servi, durant plusieurs mois, de centre de consultation et de suivi du Covid, pour l’accueil et la prise en charge des personnes qui se sont inscrits pour se faire vacciner.
Plus de 80 points de vaccination, éparpillés à travers toute la wilaya, vont assurer la couverture de cette campagne de vaccination, dont le déroulement se fera de façon graduelle et en fonction des arrivages des doses de vaccins, a indiqué à l’APS, le directeur local de la santé, Mohamed Cheggouri.
Selon ce responsable, le premier lot de vaccins, estimé à 1100 doses, sera réparti équitablement entre les différents points de vaccination ouverts à cet effet, soulignant que le programme de vaccination élaboré par les services locaux de la santé prévoit d’entamer, dès mardi, la vaccination au niveau des agglomérations urbaines de Berrouaghia, Ksar-el-Boukhari, Beni-Slimane, Chellalet-el-Adhaoura, Tablat et Ain-Boucif.
Un effectif de 400 médecins et paramédicaux seront mobilisés, durant toute la durée de la campagne de vaccination qui, en sus des points de vaccination fixes, assureront la vaccination des populations résidents dans les zones d’ombre et les structures pour personnes âgées ou en détresse, a-t-il ajouté. n