Une dizaine d’opérations, dont des projets de réalisation de structures spécialisées, inscrites dans le cadre du développement du secteur de la santé de la wilaya de Médéa, a bénéficié d’une mesure de levée de gel, a annoncé, mardi, le chef de l’exécutif local, Mohamed Bouchema.

Deux importants projets de structures sanitaires, à l’arrêt depuis plus d’une année, sont concernés par cette mesure qui devrait permettre de lancer, sans tarder, leur phase de réalisation, a indiqué le wali, lors d’un conseil de l’exécutif consacré au secteur de la santé.
Il s’agit, a-t-il précisé, des projets de complexe mère et enfants localisé au niveau de la commune de Médéa et le centre anti-cancer, prévu dans la commune d’Ouzera, à 10 km à l’est du chef-lieu de wilaya.
Des instructions fermes ont été données, à cet égard, aux responsables des directions de la santé et des équipements publics afin de procéder, dans les meilleurs délais possibles, à l’affectation des marchés de réalisation de ces deux structures, appelées une fois opérationnelles, à améliorer la prise en charge des patients et la qualité des soins prodigués, a affirmé  M. Bouchema.
Les responsables des services des domaines et de l’urbanisme ont également été instruits pour la prise en charge des aspects liés au transfert de propriété des terrains devant abriter ces structures, de manière à éviter tout obstacle ou contrainte susceptibles de retarder le lancement de ces projets.
La mesure de dégel a touché, en outre, plusieurs opérations portant acquisition d’ambulances, d’équipements au profit des services de radiologie, d’ORL, de neurologie et de réanimation, relevant de différents établissements hospitaliers de la région, a-t-il fait savoir.