Les travaux de réhabilitation de la décharge publique de Draâ-Smar, à 4 km à l’ouest de Médéa, avancent à un rythme «soutenu» et devraient être achevés début de l’été prochain, a annoncé jeudi à l’APS le directeur local de l’Environnement. L’opération de réhabilitation, entamée en septembre passée, enregistre un taux d’avancement estimé à 40 %, a indiqué Mustapha Rafei, précisant que les travaux projetés dans le cadre de cette réhabilitation portent, en premier lieu, sur des actions d’excavation à l’intérieur de la décharge, le transfert, l’étalage et la couverture des anciens points de dépôt, avant d’entamer des travaux d’aménagement au sein de l’ancienne décharge. Les travaux devant intervenir en dernier ressort incluent la réalisation de digues afin d’éviter le débordement des déchets ménagers et autres, vers les nouveaux lieux de stockage, l’aménagement de bassins pour la collecte de lixiviat de sorte à réduire tout risque de pollution des nappes phréatiques ou des sources d’eau susceptibles d’exister dans les alentours, a-t-il expliqué.
Afin d’optimiser cette action, la direction de l’Environnement compte sur l’appui de l’EPIC «Titteri Nadhafa», en charge de la collecte des ordures ménagères, pour «assurer le traitement et, éventuellement, le recyclage des déchets», soit sur investissement propre ou au moyen d’un partenariat avec des entreprises spécialisées, a-t-il conclu.