La brigade de recherches de la Gendarmerie nationale de Médéa a procédé au démantèlement d’une cellule terroriste composée de 21 individus appartenant au mouvement terroriste Rachad activant sur le territoire de la wilaya, a indiqué vendredi un communiqué du Commandement de la Gendarmerie nationale. «Les membres de la cellule terroriste ont été présentés devant le procureur de la République près le pôle pénal spécialisé de Sidi M’hamed (Alger). Celui-ci les a déférés devant le juge d’instruction près le même pôle qui a ordonné la mise sous mandat de dépôt de 18 individus et le placement des trois restants sous contrôle judiciaire», a ajouté le communiqué. Les prévenus sont poursuivis pour «complot contre la sécurité de l’Etat, incitation des citoyens contre l’autorité de l’Etat et atteinte à l’intégrité territoriale du pays, appartenance à une organisation terroriste activant à l’étranger, incitation à la haine et diffusion de publications propagandistes sur les réseaux sociaux», a précisé la même source. Le Commandement de la Gendarmerie nationale a appelé, dans son communiqué, les citoyens à contribuer activement à la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, en signalant immédiatement tout acte criminel pouvant attenter à l’intérêt général», rappelant le numéro vert 10-55 et le site de renseignements et de pré-plaintes (PPGN.MDN.DZ) mis à la disposition des citoyens.