Une campagne de sensibilisation sur les risques d’asphyxie au monoxyde de carbone a été lancée dans la wilaya de Médéa, où les agents de la Protection civile ont secouru

145 personnes au cours de 90 interventions opérées depuis le début de l’année, a révélé vendredi de corps constitué. Un seul décès a été enregistré parmi ce nombre élevé de personnes exposées à des émanations de monoxyde ce carbone ou de gaz brûlé, provoquées dans la majorité des cas par des appareils défectueux (chauffe bain ou chauffage) ou par manque d’aération, a-t-on indiqué. Dans le but de réduire ce type d’accidents domestiques, très fréquents durant cette période hivernale, une campagne de prévention et de sensibilisation sur les risques d’asphyxie au monoxyde de carbone a été lancée au niveau de la wilaya, mobilisant l’ensemble des unités opérationnelles de la protection civile, a fait savoir le lieutenant Karim Benfahsi. Outre l’organisation de journées portes au profit des citoyens, des caravanes de prévention et d’information vont sillonner au cours de cette campagne, qui s’étalera jusqu’à fin mars prochain, les 64 communes de la wilaya, ciblant en priorité les établissements éducatifs et de formation, a-t-il ajouté. Le programme de prévention va toucher, selon cet officier, plus de 200 structures éducatives, tout palier confondu, ainsi que la totalité des centres de formation professionnelle et instituts d’enseignement supérieur, pour permettre à ces élèves, stagiaires et étudiants de transmettre, à leur tour, les consignes et règles de sécurité à leur entourage, a-t-on signalé.