Six personnes, poursuivis pour spéculation, pratiques commerciales frauduleuses et ventes de produits dénaturés, ont été placées, jeudi, sous mandat de dépôt par le tribunal correctionnel près la Cour de Médéa, a indiqué un communiqué du procureur général transmis à l’APS. Les mis en cause ont été auditionnés dans deux affaires distinctes, traitées, mercredi, par les services de police judiciaire de la Sûreté nationale et de la gendarmerie, en collaboration avec les services de la direction locale du commerce, relatives à des pratiques spéculatives, de vente de produits dénaturés (périmés), hausse injustifiée de prix, contrefaçon et défaut de facturation, selon ce communiqué. Jugées en comparution immédiate, les six personnes ont été présentées, mercredi, suite à la perquisition de locaux commerciaux, situés à Médéa, et la saisie d’importantes quantités de semoule et de farine «périmée», destinées à la spéculation sur les produits de large consommation, est-il mentionné. Les deux affaires sont programmées pour le 26 du mois courant au niveau de la Cour de Médéa, annonce le même communiqué. n