Pas moins de 578 foyers d’incendies ont été enregistrés dans la wilaya de Médéa, durant le mois de juin passé, occasionnant la perte d’importantes parcelles de cultures céréalières, de plantations sylvicoles et de couvert végétal, a-t-on appris lundi auprès de la Protection civile. Selon un bilan réalisé par la Protection civile, 161 hectares de blé et d’orge ont été réduits en cendre, suite à ces incendies qui ont également provoqués la destruction de 92 hectares de forêts, dont plus de 60 hectares dans la commune de Boghar, la perte, aussi, de 28 hectares de plantations arboricoles, disséminées à travers de nombreuses communes de la wilaya. Par ailleurs, une superficie de 612 hectares de couvert végétal (broussailles, maquis et herbes sèches) ont été parcourus par le feu, a noté la même source qui déplore, en outre, la perte de 11180 bottes de pailles et de fourrage, de 10 hectares de fourrage et 45 quintaux de récolte de blé et d’orge, lors de ces incendies. Toujours selon la même source, plus de 9500 arbres fruitiers et 137 ruches pleines ont été perdues dans ces incendies qui ont touché une quinzaine de communes de la wilaya.