Une subvention financière d’un montant de l’ordre de 1,7 milliard de dinars a été octroyée aux communes de la wilaya de Médéa pour le financement des différentes charges d’équipement et de fonctionnement des établissements éducatifs du cycle primaire, a révélé mardi un responsable de la Direction de l’administration locale (DAL).

Les cantines scolaires des 64 communes de la wilaya se sont ainsi vu attribuer plus de la moitié de cette subvention, soit 726 millions de dinars consacrés à l’acquisition de denrées et produits alimentaires, a indiqué Omar Djemai, chef de service auprès de la Direction de l’administration locale, lors d’un conseil de l’Exécutif consacré à la préparation de la rentrée sociale. 107 600 élèves du cycle primaire devraient bénéficier d’un repas chaud et équilibré à travers les 600 cantines scolaires fonctionnelles à travers la wilaya, a ajouté ce responsable, précisant qu’une trentaine de communes ont déjà entamé l’élaboration des conventions d’achats avec des fournisseurs privés. Un délai d’une semaine a été accordé par le wali Mohamed Bouchema aux autres communes pour finaliser leurs dossiers, afin que l’ensemble des cantines scolaires puissent être opérationnelles dès la rentrée scolaire et permettre ainsi la prise en charge des élèves. Un autre budget, d’un montant de 432 millions de DA a été affecté à ces communes, dont 70% du montant destiné au financement de travaux d’entretien régulier des écoles, ainsi que l’acquisition de mobilier scolaire, alors que les 30 % restant couvriront les salaires des 1 060 agents de gardiennage affectés à ces établissements scolaires, a souligné Omar Djemaï. Le même responsable a fait état, en outre, du recrutement prochain, dans le cadre des contrats d’insertion professionnelle (CIP), de 1 310 nouveaux agents communaux, dont 864 postes réservés à l’encadrement des cantines scolaires. Le transport scolaire a bénéficié, à la faveur de cet apport financier, d’une enveloppe de 193 millions de DA couvrant les frais d’entretien du parc communal de transport, constitué de 273 autobus et les frais de location auprès des transporteurs privés. 360 millions de DA supplémentaires ont été accordés à ces communes pour le financement des grands travaux de réfection et d’acquisition d’équipements divers au profit des nouveaux établissements scolaires ou ceux qui en sont dépourvus ou nécessitent le renouvellement partiel ou total des équipements existants, a fait savoir le même responsable.