Deux (02) terroristes ont été abattus et deux (02) autres ont été arrêtés, samedi, par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) lors d’une embuscade près de la bande frontalière Sud du pays au niveau secteur opérationnel d’In Guezzam, a annoncé le ministère de la Défense nationale (MDN).

“Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, des détachements de l’Armée nationale populaire ont abattu lors d’une embuscade effectuée, samedi 17 décembre 2022, près de la bande frontalière Sud au niveau secteur opérationnel d’In Guezzam en sixième Région militaire, deux (02) terroristes, dont un (01) calciné, et ont blessé et arrêté deux (02) autres”, a indiqué le MDN dans un communiqué.

Selon la même source, “des armes lourdes et d’autres effets ont également été récupérés au cours de cette opération”.

Il s’agit notamment de: “quatre (04) véhicules Toyota Station (calcinés), trois (03) mitrailleuses lourdes calibre 12.7 mm (calcinées), un (01) fusil mitrailleur de type FMPK (calciné), six (06) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov (calcinés), un (01) pistolet mitrailleurs de type Kalachnikov (Bon état), une (01) arme non identifiée (calcinée), un (01) Lance-roquettes RPG-7 (calciné), un (01) Fusil à lunette de type SVD (calciné), un (01) téléphone satellitaire Thuraya, deux(02) smartphones et deux (02) téléphones portables”, a précisé le MDN. “Cette opération de qualité, réitère, une fois encore, la détermination et l’engagement des Forces de l’Armée nationale populaire à sécuriser nos frontières et assainir notre pays du fléau du terrorisme afin d’asseoir la paix et la quiétude à travers l’ensemble du territoire national”, a souligné le MDN.