À quelques jours de l’ouverture officielle du mercato estival, le Centre International d’Études du Sport de Neuchâtel a publié son classement les plus chers de la planète football. Kylian Mbappé, tout juste prolongé par le Paris SG, est à nouveau en tête.
D’une pierre deux coups. En prolongeant son contrat jusqu’en juin 2025 avec le Paris SG, Kylian Mbappé (23 ans) a récupéré son trône de joueur le plus cher du monde aux yeux du Centre International d’Études du Sport de Neuchâtel en Suisse. Dans sa lettre hebdomadaire, le CIES, qui a créé un algorithme de valorisation des footballeurs lié à plusieurs paramètres, a en effet placé l’attaquant champion du monde 2018 à la première place de son classement, avec une valeur estimée à 205,6 M€ !
L’international tricolore devance assez largement le Brésilien du Real Madrid Vinicius Jr. L’unique buteur de la finale de Ligue des Champions contre Liverpool au Stade de France (1-0) est lui évalué à 185,3 M€. Le chasseur de buts norvégien Erling Haaland, récemment transféré du Borussia Dortmund à Manchester City, complète le podium, étant lui estimé à 152,6 M€.

Manchester City et Barcelone bien représentés
Les Skyblues sont représentés par deux autres joueurs dans ce top 10 : Phil Foden, 6e (124 M€), et Ruben Dias (9e, 109,6 M€). Les champions d’Angleterre sont les plus présents, à égalité avec le FC Barcelone, qui place également trois éléments : Pedri, 4e (135,1 M€) ; Frenkie de Jong, 7e (112,5 M€) ; et Ferran Torres 10e (109,5 M€). À noter qu’en Ligue 1, derrière Mbappé, les deux autres joueurs les plus chers évoluent également au Paris SG. Il s’agit d’Achraf Hakimi, latéral droit international marocain estimé à 75,2 M€, et Gianluigi Donnarumma, portier international italien, évalué à 73,7 M€.

La promesse folle de Ronaldo
L’ancien attaquant brésilien Ronaldo, qui est aujourd’hui actionnaire majoritaire et président du Real Valladolid, avait promis d’effectuer le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle, si son équipe obtenait la montée en Liga. Le club de Castille ayant obtenu en fin de saison sa promotion dans l’élite du football espagnol, l’ancien buteur de l’Inter Milan a été obligé de tenir sa promesse.
Comme il ne peut pas courir, l’ancien footballeur de 45 ans a choisi d’effectuer ce pèlerinage sur un vélo électrique. Ronaldo a donc pris dimanche le départ d’un périple de 450 km, un voyage qu’il effectue en compagnie de son épouse.