L’Algérie a importé moins de matériaux de construction en 2016, ce qui induit une facture d’importation en baisse de 18%, à 2,1 milliards de dollars. Un an plus tôt, cette même facture s’établissait à 2,57 milliards, selon les données des Douanes transmises à l’APS.

De janvier à décembre 2016, à l’exception des produits en céramique, le volume des importations des différents ciments, bois, fer et acier a enregistré une baisse s’établissant à 9,8 millions de tonnes (Mt) contre 11,11 Mt (-11,74%) à l’exception du bois et des produits en céramique dont les importations ont connu une hausse.
Par catégorie de produits, les ciments (non pulvérisé, portland, alumineux, hydraulique…) ont été importés pour un montant de 306,1 millions de dollars contre 474,3 millions (-35,45%), avec un baisse significative de la facture d’importation des ciments portland autres que blancs de 48,65%. Les quantités importées des ciments ont baissé, en passant à 4,8 millions de tonnes contre 6,6 Mt (-27,41%). L’importation du ciment portland gris est soumise au régime des licences depuis le 1er janvier 2016 : son contingent a été fixé à 2,75 millions de tonnes tout au long de l’année.
Quant à la facture d’importation de fer et d’acier (rond à béton), elle a diminué à 1,17 milliard de dollars contre 1,40 milliard (-16,23%). Là aussi, les quantités importées ont baissé pour atteindre 2,71 millions de tonnes contre 3,03 Mt (-10,4%). Concernant le bois destiné à la construction et ses dérivés, sa facture d’importation a baissé à 562,7 millions de dollars contre 642,08 millions (-12,35%) alors que les quantités importées ont fortement progressé à 2,24 millions de tonnes contre 1,42 Mt (+57,54%). Par contre, la facture d’importation des produits en céramique (briques, dalles, carreaux et autres articles similaires) a augmenté à 59,04 millions de dollars contre 48,55 millions de dollars (+21,6%). Les quantités importées ont aussi augmenté à 52.621 tonnes contre 49.544 t (+6,21%). La baisse de la facture d’importation des matériaux de construction en 2016 s’explique par le recul des quantités importées pour certains produits ainsi que par la baisse des cours mondiaux de certains d’entre eux et par l’instauration du régime des licences d’importation appliqué au ciment à portland gris et au rond à béton. Le prix moyen à l’importation du ciment a été de 64 dollars /t sur les 10 premiers mois 2016 contre 73 dollars /t à la même période de 2015 (-12,3%). Celui du bois a été, sur les 10 premiers mois, de 206 dollars /t contre 431 dollars /t (-52%). Aussi, l’importation du rond à béton a été soumise à un contingent quantitatif durant l’année écoulée, fixé à 2,6 millions de tonnes. Son prix à l’importation a baissé à 440 dollars /t sur les 10 premiers mois contre 478 dollars/t (-8%).