C’est dans le nouvel écrin footballistique d’Oran que l’Algérie recevra la Guinée en amical ce vendredi à partir de 20h. Les Verts sont en quête d’un 4e succès de rang depuis leur élimination de la course à la Coupe du Monde en mars dernier contre le Cameroun. Le stade va changer mais la dynamique doit rester la même.

Par Mohamed Touileb
Un peu plus de trois ans après s’être croisés en huitième de finale de la CAN-2019 remportée par les « Fennecs », les Guinéens et les Algériens vont se retrouver demain en amical. Large vainqueur (3-0) au Caire lors de la dernière confrontation, les camarades de Riyad Mahrez chercheront à confirmer leur supériorité face au « Sily National ».
« Faire évoluer et progresser l’équipe »
Les « Verts » ont besoin d’emmagasiner plus de confiance après les deux gros échecs en début de l’année avec la CAN-2021 et les barrages manqués du Mondial 2022. « L’objectif de ces deux rencontres contre deux équipes de qualité, est de faire évoluer et progresser notre équipe, en prévision de la prochaine CAN-2024 », avait noté Djamel Belmadi lors de la conférence de presse tenue dimanche dernier au Centre technique national (CTN) de Sidi-Moussa. Aussi, le chef de la barre technique d’« El-Khadra » avait indiqué qu’« on connait la Guinée pour l’avoir déjà rencontrée, comme lors de la CAN-2019 en 8è de finale. Une équipe qui démontre pas mal de choses et qui a toujours posé des problèmes à l’Algérie. Nous, on aime ça. Ça nous arrange » non sans mettre en avant « la qualité des joueurs de la sélection guinéenne dont la plupart évolue en Europe ». Pour ce duel, Belmadi retrouvera son ami Kaba Diawara qui est l’entraîneur de la Guinée. Ce dernier a survécu à la dissolution, survenue après la mauvaise CAN-2021 au Cameroun, du staff technique. Il a été confirmé au poste il y a 4 jours pour les deux années à venir. Clairement, il tentera de montrer que son groupe va partir sur de nouvelles bases et une dynamique de bonne performance. Cela rendra l’adversaire assez redoutable.

Bentaleb sous la loupe
Par ailleurs, on peut noter que l’EN disputera sa toute première sortie dans le Nouveau stade d’Oran. Cela devait se faire en juin dernier avant que les autorités n’informent la Fédération algérienne de football (FAF) que l’enceinte n’était pas exploitable en raison de la préparation des Jeux Méditerranéens d’Oran 2022 (25 juin – 06 juillet). Désormais, le revenant Nabil Bentaleb & cie, qui ont rallié El-Bahia depuis mardi, pourront évoluer dans un antre de haut standing loin du mythique mais archaïque stade Mustapha Tchaker de Blida.
En parlant de Bentaleb, on peut relever que cette rencontre constituera un véritable test pour lui afin de confirmer qu’il mérite son retour en sélection après près de 4 années d’absence. L’actuel pensionnaire du SCO Angers a tout à prouver comme l’a annoncé Belmadi. Sous sa coupe, Les « Guerriers du Désert » rejoueront à Oran pour la première fois depuis le 4 septembre 2005. Ce jour-là, les nôtres avaient lourdement chuté contre le Nigéria (2-5) au stade Ahmed Zabana. Boutabout et Yacef étaient les buteurs côté Dz. C’était sous la houlette de Meziane Ighil qui était assisté par Mustapha Biskri. n