Le ministère marocain de la Santé a annoncé lundi la suspension «jusqu’à nouvel ordre» des congés pour le personnel médical du royaume, après une hausse des contaminations au nouveau coronavirus. Le ministère a justifié dans une circulaire sa décision par «l’évolution de la situation sanitaire» du pays de 35 millions d’habitants, et a appelé les employés actuellement en congés à regagner leur poste dans les 48 heures. Les autorités avaient recensé dimanche soir 25.537 cas –dont 382 décès– depuis le premier enregistré en mars.
Mais le royaume connaît une hausse des contaminations depuis quelques jours, avec des records jeudi (1.046) puis vendredi (1.063). Des médias locaux ont mis en garde contre une situation devenue «préoccupante». «Nous avons recensé en une semaine plus de cas qu’en quatre mois», prévenait déjà la semaine dernière le ministre de la Santé, évoquant une situation épidémiologique «inquiétante». Les autorités ont décidé dans la foulée d’imposer des restrictions de déplacements vers et depuis huit villes pour limiter la propagation du coronavirus.
Après un confinement strict, le Maroc a accéléré son déconfinement en juin avec la réouverture des cafés, restaurants, commerces ainsi que la reprise du tourisme intérieur. Les frontières demeurent cependant fermées «jusqu’à nouvel ordre». n