La ministre vénézuélienne des Relations extérieures, Delcy Eloina Rodriguez Gomez, a déclaré que le Venezuela maintient sa coordination avec l’Algérie pour rééquilibrer le marché pétrolier et obtenir des prix « justes et durables ».

Elle s’exprimait hier à son arrivée à l’aéroport d’Alger, accompagnée du ministre Pétrole et des Mines, Nelson Martinez. Devant leurs hôtes, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra et le ministre de l’Energie, Noureddine Bouterfa, Mme Gomez a affirmé qu’au « sein de ce consensus, c’est l’équilibre de tout le marché mondial que nous tentons d’obtenir et l’Algérie et le Venezuela sont comme toujours unis ». Sa tournée avec le ministre du Pétrole du Venezuela dans plusieurs pays « entre dans le cadre du comité de monitoring de l’Opep », a-t-elle expliqué. La chef de la diplomatie vénézuélienne a soutenu également que « naturellement, nous ne pouvons pas effectuer cette tournée sans passer par l’Algérie », soulignant que « nous sommes ici avec de très bonnes nouvelles, sur la bonne mise en œuvre de cet accord historique (de l’Opep) et sur la bonne discipline que tiennent les pays et ce à peine un mois après l’entrée en vigueur de cet accord ».
Elle a relevé qu’outre l’amitié qui lie les deux peuples, « nous sommes deux pays membres de l’Opep et des pays non-alignés, nous partageons non seulement des relations bilatérales, mais nous sommes également liés au plan international ».