Dans un communiqué rendu public hier, l’assureur Macir Vie a annoncé son engagement à «généraliser le paiement électronique au niveau de l’ensemble de ses canaux de vente».

Par Selma Allane
Il a ajouté qu’il allait procéder au «déploiement prochain» de terminaux de paiement électronique (TPE) à travers son réseau d’agences sur le territoire national et en promouvant le paiement sur internet déjà opérationnel depuis 2017. Il a indiqué également que cette opération qui vise la digitalisation de ses opérations s’effectue avec l’appui du Groupement d’intérêt économique monétique (GIE Monétique), l’organe de régulation et acteur central chargé de la promotion des moyens de paiement électronique dans le pays. Le déploiement des TPE à travers son réseau, explique encore l’assureur, «vise également à contribuer à la bancarisation de l’économie nationale».
Dans une déclaration, le PDG de Macir Vie, Mohamed Hakim Soufi, a affirmé que sa compagnie d’assurances souhaite «rendre accessible l’offre d’assurance en Algérie et permettre aux assurés de Macir Vie et à tous les clients de bénéficier de plusieurs canaux de paiement à travers le territoire national». Pour rappel, Macir Vie est la première compagnie privée algérienne, spécialisée dans les assurances de personnes (voyage, vie, santé). Depuis sa création en 2011, elle est un acteur majeur du secteur en Algérie et la première compagnie en Algérie à proposer le paiement électronique en ligne pour la souscription à ses produits.
La création du GIE Monétique, en juin 2014, rappelle-t-on également, est venue appuyer la stratégie nationale de mise en place d’un système de paiement électronique en Algérie. Son rôle consiste au déploiement des outils de modernisation du système bancaire, à l’instar du système de télé-compensation des instruments de paiement de masse. Cette démarche stratégique consiste notamment en la régulation du système monétique interbancaire et la définition des missions et des attributions de l’ensemble des acteurs de ce système. n