Au lendemain des manifestations de vendredi, quelques chiffres donnent un aperçu de ce qui s’est passé, à Alger et dans d’autres régions. Ainsi selon un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), 41 personnes ont été interpellées « pour troubles à l’ordre public, actes de vandalisme, dégradation des biens, violence et voies de fait ». Selon des sources proches des services de sécurité,  la majorité des arrestations se sont déroulées à Alger (38 sur les 41). C’était surtout suite a quelques heurts enregistrés entre la police et des manifestants qui tentaient de rejoindre El Mouradia.
Il est à noter également qu’aucun blessé, que ce soit du coté des manifestants ou des services de sécurité, n’a été enregistré ce vendredi.
Concernant le nombre des manifestants,à l’heure où nous mettons en ligne, aucun chiffre officiel n’a été donné . Cependant, et selon des sources concordantes, environ 20.000 manifestants ont été recensés sur l’ensemble du territoire national, dont plus de 5.000 à Alger et 4.000 à Béjaïa.