Des manifestants ont brûlé des pneus et tenté de bloquer la circulation à Biskra. Ils ont protesté ce matin sous un soleil de plomb dans certaines artères ainsi que dans certains quartiers périphériques de la ville contre le retard de distribution de terrains destinés à la construction de logements.

Ces scènes de rue se sont déroulées jusqu’aux abords de bâtiments officiels, comme l’Assemblée populaire communale. Certains manifestants ont affirmé «avoir ras-le-bol d’avoir attendu pendant quatre ans l’affectation des terrains, en vain».  Ils ont demandé aux autorités locales de les informer des raisons de ce retard. La ville a retrouvé son calme en milieu de journée.