« Il est évident que quelque chose doit être changé, quelque chose doit être reconstruit cet été. L’équipe pourrait avoir besoin de quelques joueurs plus talentueux, affamés, qui veulent vraiment développer leur propre carrière. (…) Je ne pense pas qu’il faille se focaliser sur la signature de grands noms.» Ralf Rangnick ne s’en est pas caché dans la presse. Selon lui, Manchester United a besoin d’une révolution afin de pouvoir enfin rivaliser avec le gotha anglais et européen. Ce que l’entraîneur allemand a balancé aux médias, il l’a détaillé à sa direction. L’intérimaire est censé non seulement mener l’équipe première vers le haut mais il doit également réaliser un audit de la situation pour son successeur et pour ses dirigeants, afin qu’ils puissent ajuster le curseur. En plus de cela, le nul des Red Devils (1-1) face à Leeds ce week-end n’a pas arrangé la situation de l’actuel 7e de Premier League, qui est également éliminé de la Ligue des Champions.

4 axes de progression
Le Telegraph a pu se fournir ce que Rangnick a dit à sa direction. Il a déterminé 4 axes de progression. Le premier, c’est de déterminer un style de jeu, comme a pu le faire Manchester City avec Guardiola et Liverpool avec Klopp ces dernières années. D’après lui, c’est comme cela qu’une équipe se construit et obtient des résultats sur le long terme. Le second point est d’ordre physique. En Premier League, il faut plus de joueurs agressifs, comme le relatait hier la presse anglaise.
Il faut ensuite attaquer le mercato. Le troisième point de Rangnick concerne le profil des recrues. Il s’agit de déterminer bien en amont l’ADN du joueur, savoir s’il est compatible avec la philosophie de jeu du club. Enfin, et c’est sans doute là que ça sera le plus compliqué pour Manchester United, l’Allemand a expliqué qu’il faudrait 18 mois et 3 mercatos pour le club parvienne à modifier en profondeur son effectif et revenir vers les sommets grâce à ses préceptes. Cela risque d’être un peu long…n