Après la claque, Manchester City a décidé de se consoler. Ou d’en tirer les conséquences. Laminée par Leicester à l’Etihad (2-5), dimanche, l’équipe entrainée par Pep Guardiola renforce sa défense. Encore une fois. Après avoir recruté Nathan Aké il y a quelques semaines pour 45 millions d’euros (!), les Citizens ont annoncé dimanche soir l’arrivée de Ruben Dias.
Dans un communiqué officiel, Benfica a confirmé le départ de son international portugais. Le club lisboète en a profité pour préciser les sommes du deal : 68 millions d’euros + 3,6 millions d’euros de bonus. Soit un total de 71,6 millions d’euros. Rien que ça. Pour sa défense, City a donc décidé de faire de nouvelles folies. En janvier 2018, Aymeric Laporte avait coûté 65 millions d’euros.
De son côté, Nicolas Otamendi fait le chemin inverse. Le défenseur argentin (32 ans) quitte ainsi Manchester City après cinq saisons pour rejoindre le Benfica pour 15 millions d’euros, comme précisé par le communiqué.