Élu joueur du mois de décembre à Manchester City, Riyad Mahrez enchaîne magnifiquement en janvier. En effet, l’Algérien a contribué au succès, net et sans bavure, des «Citizens» en réception de Chelsea (4-0) dans l’un des sommets du 3e tour de la FA Cup. Le capitaine de l’équipe nationale affiche une forme étincelante qui rappelle sa période faste avec Leicester City en 2016.

Par Mohamed Touileb
Un coup franc magistral pour ouvrir le score, une passe clé pour le break et un penalty pour enfoncer le clou et clore le festival offensif de Man.City face aux «Blues», Riyad Mahrez a rappelé quel joueur de qualité il peut être. Cela saute aux yeux, le numéro 26 prend du plaisir sur le terrain et ça a un impact direct sur ses performances individuelles.
Guardiola le trouve «exceptionnel»
Après des premiers mois délicats depuis l’entame de la saison en cours, le Dz réussit à rehausser son niveau de jeu. La confiance que lui accorde Pep Guardiola, il la lui rend sur le terrain en permettant aux champions d’Angleterre sortants de se remettre parfaitement en marche après la trêve internationale en raison du Mondial 2022.
Depuis le «re-start», le natif de Sarcelles (Paris) a été décisif dans 4 des 5 derniers tests (5 buts et 1 passe décisive) de son club championnat (Premier League), Coupe de la Ligue (Carabao Cup) et Coupe nationale (FA Cup). D’ailleurs, pour l’anecdote, on peut relever que Chelsea a vu le «Fennec» marquer dans chacune des trois confrontations dans les trois épreuves précitées. Un fait des plus rares.
Au sortir de la démonstration contre les Londoniens, son driver Guardiola a déclaré que «la qualité de Riyad Mahrez est primordiale pour nous. Il aime jouer au football. Son coup franc est fantastique. Il a joué un match exceptionnel. Il n’a jamais perdu son amour pour le football […] Mahrez dans les matchs importants est fantastique».
Un tout autre visage
Le contraste avec son retard à l’allumage en début d’exercice est saisissant. Et le technicien espagnol n’a pas manqué de le relever en notant qu’«avant, il ne pouvait pas se plaindre car il ne jouait pas au même niveau d’aujourd’hui. Ce n’est pas seulement une question de qualité, mais il y a plus dans le football et maintenant, il joue vraiment bien depuis que nous sommes revenus de la Coupe du monde».
En 5 matchs, Mahrez a marqué 1 but de plus que lors des 17 précédentes apparitions. Et cela montre qu’il a désormais un rôle direct sur les résultats des «Skyblues». Il est redevenu un «impact player» vital pour le dispositif exigeant de Guardiola. La confirmation est attendue lors des semaines à venir car la constance, tout comme la consistance, sont importantes pour le très haut niveau et dans des clubs aussi exigeants que Manchester City. n