Mardi, les Citizens ont officialisé un accord de principe avec le BVB pour le transfert du buteur norvégien. Mais alors que la presse faisait ses choux gras sur les dessous financiers de l’opération, les Mancuniens auraient payé moins cher qu’annoncé.
La nouvelle est tombée mardi, sur les coups de 16h30. Alors que le mercato estival 2022 n’a pas encore ouvert ses portes, Manchester City a officialisé l’arrivée d’Erling Haaland dans le nord-ouest de l’Angleterre. Serial buteur du Borussia Dortmund (61 buts inscrits en 66 matches de Bundesliga), le Scandinave va signer un contrat de cinq ans avec les Citizens.
Avant même l’annonce officielle, les médias avaient confirmé le choix de l’attaquant, qui était également courtisé par le FC Barcelone et le Real Madrid, et s’enflammaient sur les détails financiers de l’opération. Une transaction grâce à laquelle le clan Haaland se serait bien rempli les poches de billets.
Mais aujourd’hui, Marca et Skysports indiquent que Manchester City aurait déboursé nettement moins d’argent que prévu !
Des prix moins élevés qu’annoncé
Tout d’abord, les Anglais n’auraient pas payé les 75 M€ annoncés comme étant le prix de la clause libératoire du joueur, mais 60 M€ seulement ! Cette clause a toujours fait parler et visiblement personne n’avait le bon montant. Et ce n’est pas tout ! En termes de salaire, la presse avançait qu’Haaland allait toucher entre 30 M€ et 40 M€ par saison. Du jamais vu en Premier League. Eh bien ce serait faux !
Marca précise en effet que les émoluments du buteur tourneraient davantage autour de 20 M€ annuels. Enfin, les commissions seraient nettement moins extravagantes qu’annoncé. Ainsi, le père du joueur n’aurait pas touché 30 M€, mais 15 M€ (ce qui est déjà très bien !) et l’agence de Mino Raiola aurait perçu le même montant. Et non 50 M€…