Le Mali a déclaré  « persona non grata » le représentant spécial de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) Hamidou Boly, pour « agissements incompatibles » avec son statut, a annoncé lundi la télévision publique malienne. « Le gouvernement de la République du Mali a décidé de déclarer persona non grata le représentant spécial de la Cédéao au Mali, au vu de ses agissements incompatibles avec son statut », a rapporté l’ORTM dans un bandeau. Le diplomate ouest-africain « à 72 heures pour quitter » le pays, affirme le texte qui ne précise pas les reproches qui lui sont faits. Le 18 octobre, le président ghanéen Nana Akufo-Addo, président en exercice de la conférence des chefs d’Etat ouest-africains, s’est rendu au Mali. Nana Akufo-Addo, dont le pays assure la présidence tournante de la Cédéao, était accompagné de l’ex-président nigérian Goodluck Jonathan, médiateur dans la crise malienne, et de l’Ivoirien Jean-Claude Kassi Brou, président de la Commission de la Cédéao. (APS)