En perspective des assises nationales de la refondation qui sont prévues pour la fin du mois de décembre prochain, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé hier à l’installation des membres du panel devant participer aux travaux. La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga et des membres du panel, présidé par l’ancien ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zeyni Moulaye.
«J’ai présidé mardi la cérémonie de mise en place du panel des assises nationales de la refondation. Je les (les membres, ndlr) ai rappelés à cette occasion, l’exaltante mission qui leur revient, celle d’écouter les Maliens et de réfléchir sur les fondements de la nation malienne», a tweeté Assimi Goïta.Le panel des hautes personnalités est chargé de préparer les assises nationales de la refondation, conduire les concertations avec les forces politiques et sociales en vue de préparer la tenue des assises et d’assurer leur participation. Il aura également en charge l’élaboration des éléments de directives et le règlement intérieur des assises nationales de la refondation, tout en assurant toutes les tâches liées à la réussite de cet évènement historique.Annoncée pour la date du 15 au 21 novembre, la phase finale des assises nationales de la refondation aura finalement lieu du 20 au 26 décembre. Le processus d’organisation des assises a débuté avec la table ronde tenue fin septembre dernier. Les autorités de transition maliennes affichent ouvertement leur volonté de reporter les élections présidentielle et législatives prévues le 27 février, dont la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) exige la tenue à la date fixée. Le Conseil de sécurité de l’ONU veut également un respect des délais électoraux et un retour à un pouvoir civil, après les deux changements anticonstitutionnels d’août 2020 et de mai 2021. n