Trois morts en une semaine et une dizaine de personnes hospitalisées, nous a fait savoir, vendredi, le Dr Salim Abadou, chef de la Fédération nationale de la promotion de la santé et le développement de la recherche, bureau d’Ouargla.
Au niveau local, les cas ont augmenté, mais la situation reste stable et pas de la même densité que celle constatée dans le Nord du pays, assure Dr. Abadou. Les habitants de la ville d’Ouargla, qui vivent depuis la levée du confinement, à 100 à l’heure, ignorent la situation alarmante qui règne dans les établissements hospitaliers au vu de la réapparition préoccupante des cas confirmés au coronavirus (Covid-19). La négligence et le non-respect des mesures de prévention peuvent coûter cher.
Aucun respect de la distanciation physique, du port du masque, ni dans la gestion des clients dans les magasins, ainsi que les rassemblements dans les fêtes de mariages, les espaces publics et les stades de proximité, ce sont les images qui marquent le quotidien de la ville d’Ouargla et donnent l’impression que la ville est totalement épargnée par l’épidémie alors que les lits au niveau de l’hôpital Mohamed-Boudiaf se remplissent. Des campagnes doivent être mises en place pour sensibiliser les citoyens à prendre conscience des risques qu’ils encourent s’ils ne respectent pas les consignes et mesures de prévention imposées par les services sanitaires dans le but de stopper la propagation du virus.
Les dernières statistiques du 30 octobre 2020 concernant le développement de l’épidémie dans la wilaya d’Ouargla font état d’un total de 1 831 cas confirmés et 26 décès enregistrés depuis le début de la crise sanitaire. Huit nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 48 heures, selon les mêmes statistiques, sachant que le nombre de décès reste loin de la réalité, nous confirme une source hospitalière.
Au niveau national, le bilan de ce vendredi, 30 octobre 2020, fait état d’un total de 40 014 guérisons, 1 956 décès et 57 651 contaminations, enregistrés depuis le début de la pandémie de coronavirus en Algérie. En soulignant que ce vendredi, le pays a enregistré une nouvelle hausse des cas confirmés quotidiens, avec 319 nouveaux cas, face à 306 cas recensés jeudi. Ainsi, le total des contaminations est désormais passé à 57 651 cas.