Malgré sa victoire arrachée en fin de match (2-1), Manchester City n’a pas réussi à chasser ses doutes lors du quart de finale aller contre le Borussia Dortmund. Après avoir échoué trois années de suite à ce stade de la compétition, les joueurs de Pep Guardiola n’ont pas réussi à totalement se rassurer.
« Du soulagement ? Oui, il vaut mieux une victoire qu’un nul », résume sobrement Pep Guardiola. Les artistes Kevin De Bruyne et Phil Foden ont en effet sauvé son équipe d’un mauvais pas. Leur talent a encore fait la différence pour Manchester City. Mais il y a… un mais. Et pas des moindres pour les Citizens de Pep Guardiola. Les leaders incontestés de la Premier League ont vu leur imperméabilité s’arrêter en Ligue des champions. Après sept rencontres sans prendre le moindre but. Malgré la victoire ramenée grâce à une belle réaction, c’est tout sauf un détail pour une équipe qui rêvait de chasser ses vieux démons en quarts de finale de la C1.
Contre Lyon l’an dernier, Tottenham l’année d’avant ou encore Liverpool un an plus tôt, Manchester City s’est cassé les dents sur ce stade des quarts de finale dans cette épreuve qui manque toujours à son palmarès et fait tant saliver ses riches propriétaires. Et face à un Dortmund à la peine en championnat, les protégés de Pep Guardiola voulaient marquer le coup. Ils semblaient d’ailleurs avoir le match en main. Mais ce but inscrit par Marco Reus change clairement la donne. Même si Phil Foden a finalement arraché la victoire.
PREMIÈRE VICTOIRE DE GUARDIOLA EN QUART ALLER AVEC CITY
Avec ce but inscrit à l’extérieur, le BVB reste plus que jamais dans la course pour la qualification en demi-finales. Si on se fie aux statistiques, le Borussia garde même toutes ses chances. Et City ses vieux démons dans un coin de la tête. « Pour bien jouer dans les zones décisives, il nous faut une bonne préparation et aujourd’hui, elle n’était pas bonne », a regretté Guardiola. « 2-1 est un score piège mais au moins nous avons marqué un deuxième but et sommes en avance pour le match retour », a tenter de positiver Kevin de Bruyne, au micro de BT Sport. City peut en effet se féliciter d’avoir enfin décroché une victoire dans un quart de finale aller de C1 avec Guardiola sur son banc.
Si Erling Braut Haaland est resté muet même s’il a réussi à délivrer une passe décisive, Manchester City reste cependant bien sous la menace avec ce maigre avantage. Et pour une équipe qui fait un blocage sur ces quarts de finale, cela peut trotter dans les têtes des Mancuniens. « Pour la qualification, nous avons toutes nos chances, le résultat et notre prestation montrent que nous avons une chance », prévient d’ailleurs Mats Hummels au micro de DAZN. « On aura une autre chance dans une semaine (…). On ira là-bas pour marquer, pour essayer de gagner et maintenant on va devoir analyser ce qu’on a fait », annonce de son côté Guardiola. Sans trop cogiter… n