Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamal Beldjoud a installé jeudi le comité national de prévention et de lutte contre les maladies à transmission hydrique (MTH), en présence de représentants de 19 départements ministériels, indique un communiqué du ministère. Créé en vertu du décret exécutif 19-196, ce comité est
«un organe permanent d’aide à la décision, de concertation, de coordination, de soutien, de suivi et d’évaluation en matière de prévention et de lutte contre les MTH». Lors de la cérémonie d’installation, M. Beldjoud a rappelé les missions confiées au comité chargé «d’élaborer des programmes de prévention et de lutte contre les MTH et de mobiliser tous les moyens nécessaires à leur mise en œuvre, en sus de l’élaboration d’un plan d’information, de communication et de sensibilisation intersectoriel», annonçant par la même occasion «l’élargissement de la composante du comité à d’autres secteurs ministériels, à savoir la Défense nationale, la Solidarité, le Tourisme, en sus de l’Office national de l’assainissement (ONA) et l’Algérienne des eaux (ADE) pour lui insuffler «une nouvelle dynamique». «En dépit des efforts consentis par le ministère de l’Intérieur, en coordination avec les différents secteurs, il existe toujours des points noirs consistant en des rejets industriels polluant l’environnement et menaçant la santé du citoyen», a-t-il soutenu, citant la création de comités de suivi.
«De fermes instructions ont été données aux walis pour la prise en charge de ces points noirs, et la révision du décret exécutif 87-146 pour «renforcer» le rôle des bureaux communaux dans la protection de la santé. Le ministre a, par ailleurs, saisi l’occasion pour mettre en avant les efforts consentis par les pouvoirs publics pour la prévention et la lutte contre le coronavirus (covid-19), suivant les orientations du Président de la République, d’où la mise en place d’un dispositif de prévention national et local, à la faveur de la commission multisectorielle de prévention, de suivi et de lutte contre la propagation du coronavirus, présidée par le secrétaire général du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire qui vise à «renforcer» la surveillance et la prévention pour éviter la propagation du virus.<