Fraîchement retraité des terrains, l’ancien emblématique capitaine de l’équipe nationale Madjid Bougherra a intégré le staff technique des Verts.

Sondé par le sélectionneur national Georges Leekens il y a quelques semaines pendant qu’il passait son diplôme d’entraîneur CAF C, «Magic» a été séduit par l’idée de donner cette orientation à son après-carrière. A propos de son rôle au sein du staff des Verts, il en dira un peu plus. «Je suis le grand frère qui assure la liaison entre le staff technique et les joueurs», a expliqué l’ancien capitaine de la sélection algérienne, concernant le rôle qu’il occupe actuellement aux côtés du Belge Georges Leekens aux commandes. «Mon départ à la retraite a été une décision très difficile à prendre, surtout vis-à-vis de l’Equipe nationale. C’était un véritable déchirement. Mais ce nouveau rôle qu’on vient de me confier me permet de rester utile à mon pays et j’en suis très content», a indiqué, l’ancien défenseur des Glasgow Rangers, en marge d’une cérémonie de baptisation de plusieurs structures du Centre technique national de Sidi-Moussa (Alger), au nom de personnalités sportives décédées. «Magic» a ajouté que sa reconversion «se pass(ait) bien» et que sa nouvelle mission lui «plaisait»,même si elle est «très différente» de ce qu’il a connu jusqu’ici. «J’ai déjà décroché le diplôme CAF-C et dans peu de temps inch’Allah, j’aurai le CAF-B qui me permettra dès lors d’entraîner. Mais pour le moment, je me consacre à l’Equipe nationale», a-t-il affirmé. «J’ai vu Bougherra il y a deux semaines et je lui ai demandé ce qu’il comptait faire, maintenant qu’il a définitivement raccroché les crampons. C’est là que l’idée m’est venue de l’intégrer dans le staff technique national», avait expliqué Georges Leekens lundi en conférence de presse. D’après le sélectionneur national, l’ancien international Yazid Mansouri, membre du staff technique national depuis 2014 et Bougherra vont former «deux capitaines à l’entraînement». Bougherra (34 ans) a mis fin à sa carrière de joueur le 21 décembre dernier. En sélection, il avait entamé son aventure en 2004 avec les espoirs avant d’être appelé en équipe A la même année. Il a disputé deux Coupes d’Afrique des nations (2010 et 2015) et surtout deux phases finales de Coupe du Monde (2010 et 2014), avec à la clé ce précieux but qui a envoyé les Verts au Brésil aux dépens du Burkina Faso en novembre 2013. Le match face à la Côte d’Ivoire (défaite 3-1) comptant pour les quarts de finale de la CAN-2015 en Guinée équatoriale, aura été le dernier du «Magic» avec la sélection algérienne.