La wilaya de M’sila prévoit la réalisation au titre de la saison agricole 2018-2019, d’une production de près de 200 000 quintaux de céréales, a-t-on appris samedi auprès des services de la wilaya.

Le secteur agricole dans la wilaya prévoit une augmentation de 40 000 quintaux dans la production des céréales, a précisé la même source, détaillant que la céréaliculture passera de 160 000 quintaux recensés au titre de la saison agricole précédente, à 200 000 quintaux attendus au cours de la campagne 2018-2019. Plusieurs facteurs favorisent l’augmentation de cette culture a-t-on encore ajouté, citant entre autres facteurs, l’intensification des campagnes de vulgarisation agricole visant à introduire des techniques modernes de cultures intensives grâce à la fertilisation du sol par des engrais de fond, l’extension des surfaces céréalières et l’expansion des systèmes d’économie d’eau dans certaines régions qui disposent des eaux souterraines. Les agriculteurs seront orientés, a-t-on noté dans certaines régions de la capitale du Hodna, vers l’irrigation par inondation, lors des crues, une méthode « singulière », dans certaines zones où les agriculteurs exploitent les terres dans le cadre de la promotion de la culture des céréales. Cette méthode permet d’une part le renouvellement du sol de manière permanente et son enrichissement en matières organiques, tout en contribuant à l’irrigation des terres grâce aux eaux pluviales à l’instar de la région de Fagues, relevant de la localité d’Ouled Mansour, une des régions réputées pour sa production de céréales dans la wilaya de M’sila, a-t-on expliqué. La wilaya de M’sila a réalisé un bond qualitatif dans la culture des céréales ayant permis la collecte de plus de 160 000 quintaux auprès de 1 235 agriculteurs, a-t-on fait savoir, soulignant que les capacités de stockage des céréales dans la wilaya sont évaluées à 700 000 quintaux.