Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s’est entretenu mercredi à Genève avec l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’Onu pour le Sahara occidental, Horst Kohler. L’entretien, qui s’est déroulé peu avant le début des travaux de la table-ronde sur le Sahara occidental et à laquelle l’Algérie est invitée en tant que pays voisin

, s’inscrit dans le cadre de de la résolution 2440 du Conseil de sécurité des Nations unies. En effet, Le Conseil de sécurité a enjoint, le 31 octobre dernier, le Maroc et le Front Polisario de reprendre les négociations « sans préconditions et de bonne foi » en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental. Au début de la matinée, le chef de la diplomatie algérienne a eu des entretiens avec le président du Forum économique de Davos, Borge Brende, et le fondateur du forum, Klaus Schwab.