Le Conseil national économique, social et environnemental (CNESE) organise aujourd’hui jeudi à Alger une rencontre dédiée à la «politique de la concurrence et la lutte contre les monopoles», a-t-il indiqué hier dans un communiqué. S’inscrivant dans le cadre de la série de rencontres «CNESE Economic Perspectives», la rencontre se tiendra à l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Alger, et sera animée par un panel d’experts internationaux et nationaux, a ajouté la même source. «L’objectif assigné à ladite rencontre, s’inscrit en droite ligne du message du Président de la République, lancé à l’occasion de la réunion des conseils des ministres le 16 mai 2021 appelant à “l’application effective de la loi relative à la concurrence, notamment l’interdiction des situations de monopole et la lutte contre les pratiques visant leur exploitation pour la perturbation de l’approvisionnement du marché national”», a précisé le CNESE. Devant une assistance composée de représentants des ministères directement concernés par cette problématique et les différentes parties prenantes nationales et acteurs institutionnels et associatifs, la rencontre aura pour vocation «d’échanger sur les voies et moyens, les meilleurs, pour mettre fin aux pratiques anticoncurrentielles tels que l’abus de position de monopole, la position dominante, la concurrence déloyale et les ententes entre les entreprises». Il sera également question de «dresser un état des lieux de la législation et de la réglementation régissant ces problématiques et de dégager, ainsi, des pistes de réflexion susceptible d’aider à la préparation d’une feuille de route assortie d’un plan d’action, visant le renforcement des mesures de la concurrence et celles de la lutte contre les positions de monopoles, à même de stabiliser le marché et protéger les intérêts légitimes des consommateurs», a souligné le CNESE. Un panel d’experts internationaux et nationaux, composé de personnalités scientifiques spécialistes des questions concurrentielles et monopolistiques animera cette rencontre. Il s’agit notamment de Antonio Capobianco, chef de division de la concurrence à l’OCDE, Mme Susan Ning, expert en droit de la concurrence et antitrust en Chine, Mme Evelyne Ameye, avocate d’affaires, experte en concurrence UE, membre du Barreau de Bruxelles et Madrid, Mme Lynn Robertson, expert de la concurrence à l’OCDE, Ruben Maximiano, expert principal de la concurrence et directeur régional Asie-Pacifique à l’OCDE, Mme Rym Loucif, avocate d’affaires, membre du Barreau de Paris, M. Rafik Messai, membre du CNESE, responsable de l’investissement et de la recherche à International Capital Trading, aux Emirats arabes unies. n