Les unités de la Gendarmerie nationale (GN) ont traité, lundi, 128 affaires et arrêté 124 individus dans le cadre de la lutte contre la spéculation, le monopole et la fraude des produits alimentaires de large consommation, a indiqué, mardi, un communiqué de ce corps. Dans le but de lutter contre les comportements criminels des opportunistes qui saisissent la conjoncture actuelle, marquée par la propagation du nouveau coronavirus, les unités de la Gendarmerie nationale ont saisi 78 tonnes et 88kg de produits alimentaires, 27 747 litres d’huile de table, 28548 bouteilles d’eau minérale, 225 bouteilles d’eau de javel, 120 bouteilles de solution aromatisée, 124 bouteilles de savon liquide et 53 unités de différentes sortes de pommades, ajoute le communiqué.
La Gendarmerie nationale appelle les citoyens à «participer efficacement à la lutte contre toutes les formes de criminalité, en signalant immédiatement toute opération de spéculation, de monopole ou de fraude, ou toute autre infraction ou atteinte à l’intérêt public, rappelant les supports technologiques mis à la disposition du citoyen, à savoir le numéro vert de la Gendarmerie nationale 10-55 et le site des pré-plaintes et renseignements en ligne (PPGN.MDN.DZ) ou en contactant l’unité la plus proche de la GN. A l’Ouest du pays, des saisies importantes de produits de consommation ont été effectuées, à l’instar de Relizane, Tissemsilt, Mascara et Tiaret, a-t-on appris mardi auprès des services compétents qui font également état du retrait de denrées périmées. A Relizane, la Gendarmerie nationale (G.N.) a saisi plus de 13.000 litres d’huile de table destinée à la spéculation, et ce, suite à une opération menée sur la base d’informations signalant la présence d’un camion rempli de produits alimentaires, garé devant le domicile du suspect au niveau de douar «El-Aouachich», dans la commune de Sidi Khettab. L’intervention des gendarmes a permis la découverte de la marchandise, composée de 2.688 bidons de 5 litre chacun, tandis que le propriétaire a été traduit en justice pour absence de facture d’achat.
A Tissemsilt, pas moins de 7.131 flacons de 100 millilitres de liquide stérilisant ont été saisis lundi soir et le propriétaire arrêté pour pratiques de monopole et spéculation, a indiqué le Groupement de la G.N. territorialement compétent, précisant que ces produits étaient transportés à bord d’un véhicule dont l’interception a eu lieu sur un tronçon de la route nationale 14 (RN14) menant vers la wilaya de Tiaret.
Les mesures légales ont été prises à l’encontre du conducteur concerné pour s’être livré à une activité non mentionnée dans le registre de commerce, non possession de facture d’achat, et imitation d’une marque industrielle locale, a fait savoir la même source. Dans la wilaya de Mascara, les services de la Sûreté de daïra de Sig ont, quant à eux, procédé lundi à la saisie de 5 quintaux et 52 kilogrammes de viande blanche impropre à la consommation, et ce, suite à l’interception d’un camion au niveau d’un barrage de contrôle dressé à l’entrée Est de la ville par la Brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ). Le marchand mis en cause a été traduit en justice, a indiqué la cellule de communication de la Sûreté de wilaya de Mascara, révélant que la viande en question a été examinée par les services compétents qui ont affirmé qu’elle était impropre à la consommation en raison du non respect des règles d’hygiène et de frigorification. A Tiaret, les agents de l’Inspection du commerce de Frenda, en coordination avec les services de la G.N., ont, de leur côté, procédé dernièrement à la saisie de 80 quintaux de blé tendre destiné au monopole et à la spéculation, a-t-on appris de la Direction du commerce. Cette denrée vitale qui est soutenue par l’Etat a été découverte dans un entrepôt de la daïra de Frenda où la même source fait aussi état de la saisie, dans un autre local, de 24 quintaux d’épices et de 2,5 quintaux de pâte de dattes (ghers) impropre à la consommation. n