Vingt-et-un (21) narcotrafiquants ont été arrêtés et plus de 10 quintaux de kif traité et de 16 kg de cocaïne saisis par des unités et des détachements de l’Armée nationale populaire durant la période du 14 au 20 octobre, indique un bilan rendu public mercredi par le ministère de la Défense nationale (MDN). «Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée et en continuité des efforts intenses visant à contrecarrer le phénomène du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’Armée nationale populaire ont arrêté, lors d’opérations distinctes, 21 narcotrafiquants et saisi de grandes quantités de kif traité s’élevant à 10 quintaux et 65 kilogrammes et 16,044 kilogrammes de cocaïne», précise la même source. Ainsi, un détachement combiné de l’ANP «a intercepté, à Tindouf, deux (02) narcotrafiquants en leur possession 16,044 kilogrammes de cocaïne et 183.377 comprimés psychotropes», tandis que les services de la Gendarmerie nationale et les Garde-frontières «ont arrêté, à Nâama, six (06) narcotrafiquants et saisi une grande quantité de kif traité s’élevant à 636 kilogrammes». Dans le même sillage, des détachements de l’ANP «ont appréhendé, en coordination avec les services de la Gendarmerie nationale, les Garde-frontières et les Garde-côtes treize (13) narcotrafiquants et saisi 429 kilogrammes de kif traité et 3.064 comprimés psychotropes lors d’opérations distinctes menées à Mostaganem, Tlemcen, Oran, Aïn Témouchent, Bejaïa, Biskra, In Amenas Béchar et Batna». D’autre part, des détachements de l’ANP «ont intercepté, à Tamanrasset, In-Guezzam, Bordj Badji Mokhtar, Tindouf et Djanet, 80 individus et saisi 9 camions, 29 véhicules tout-terrain, 90 groupes électrogènes, 78 marteaux piqueurs, 5 détecteurs de métaux, 268 sacs de mélange de pierres et d’or brut, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illégal, ainsi que 124 tonnes de denrées alimentaires destinées à la contrebande». De leur côté, les services de la Gendarmerie nationale «ont arrêté 48 individus et saisi 9 fusils de chasse, 1.511 cartouches, 134.033 unités d’articles pyrotechniques, 2.268 unités de différentes boissons, et ce lors d’opérations menées à Sétif, Khenchla, Batna, Mila, M’sila, Biskra, El Oued, Oran et Djanet. De même, des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 38.066 litres ont été déjouées à Bordj Badji Mokhtar, Tébessa, El-Tarf, Souk-Ahras, et Tindouf». Dans un autre contexte, les Garde-côtes et les services de la Gendarmerie nationale «ont réussi à mettre en échec des tentatives d’émigration clandestine et ont procédé au sauvetage de 560 individus à bord d’embarcations pneumatiques et artisanales à Oran, Tlemcen, Mostaganem, Aïn Témouchent, Boumerdès, Chlef, Alger, Tipasa, Annaba, Skikda et El Tarf, alors que 43 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à Tlemcen, Tébessa et Illizi». Les résultats de «qualité» de ces multiples opérations, s’inscrivant dans la dynamique des efforts continus dans la lutte antiterroriste et contre la criminalité organisée, reflètent «le haut professionnalisme, la vigilance et la disponibilité permanente de nos Forces armées à travers tout le territoire national», souligne le communiqué.