Dix-sept (17) personnes ont été arrêtées récemment lors de différentes opérations menées par les éléments de la Gendarmerie nationale qui ont saisi une quantité de drogue à travers plusieurs régions du pays. Dans la wilaya d’Oran, une personne a été arrêtée lors d’une perquisition dans son domicile ayant permis la saisie de 263,6 grammes de kif traité et quatre (4) comprimés psychotropes, tandis qu’un dealer a été interpellé après la découverte de 262 comprimés psychotropes dans son domicile, selon un bilan rendu public dimanche par les services de la Gendarmerie nationale. Par ailleurs, environ 350 quintaux de tabac à chiquer, 20 tonnes de plâtre, 3 moulins, 9 machines et 24 jerricans contenant des substances liquides destinés à la confection de ce produit ont été saisis lors de la perquisition d’un atelier clandestin construit dans une ferme. L’intervention s’est soldée par l’arrestation du propriétaire de la ferme située à Gdyel, le gardien, et 3 ressortissants africains de différentes nationalités, tous en situation irrégulière. A Biskra, une personne a été interpellée en possession de 106 comprimés de psychotropes, alors que trois autres personnes ont été interpellées dans la même wilaya, avec 198 comprimés de psychotropes en leur possession.
A El-Tarf, une personne a été interpellé en possession lors de la perquisition de son domicile ayant permis la saisie de 321 grammes de kif traité, tandis qu’à Sétif un individu a été interpellé lors de la perquisition d’un atelier clandestin de fabrication de tabac à chiquer. L’opération a permis de saisir notamment 57,6 quintaux de tabac à chiquer. Dans la wilaya de Batna, une personne a été interpellée à bord d’un camion contenant 6.550 bouteilles de boissons alcoolisées de différentes marques, sans registre de commerce ni factures, tandis qu’à Mostaganem un dealer a été arrêté en possession de 100 comprimés de psychotropes. A Mila, un père et son fils ont été arrêtés lors de la perquisition de leurs domiciles permettant de saisir 271 comprimés psychotropes, 60 grammes de kif traité, 444 bouteilles de boissons alcoolisées, une somme d’argent s’élevant à 100 millions de centimes, et 123 ovins volés n