Une cache d’armes, contenant une arme antiaérienne et six roquettes, a été découverte jeudi à Tamanrasset, alors que deux éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés à Médéa et Aïn Defla, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation de renseignements et lors d’une patrouille de fouille et de ratissage menée près de la bande frontalière sud, à Tamanrasset/6e Région militaire (RM), un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) a découvert le
3 octobre 2019, une cache d’armes contenant une arme antiaérienne de type STRELA 2e M et six roquettes de type BM-21. De même, un détachement de l’ANP a arrêté à Médéa et Aïn Defla/1re RM, deux éléments de soutien aux groupes terroristes», précise la même source. Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, «un détachement de l’ANP a arrêté à Tamanrasset et Bordj-Badji Mokhtar/6e RM, deux individus et saisi deux véhicules tout-terrain, 3,42 tonnes de denrées alimentaires, un panneau solaire et un détecteur de métaux», ajoute le communiqué du MDN. Dans le même contexte, «des détachements de l’ANP ont saisi dans des opérations distinctes à Tébessa, Souk Ahras et El Taref/5e RM, deux véhicules et 7 558 litres de carburant destinés à la contrebande, tandis que 7 811 unités de différentes boissons et 2 160 kilogrammes de feuilles de tabac ont été saisis à Biskra et Laghouat/ 4e RM».