Le ministère de la Défense nationale a rendu compte hier de la découverte de caches d’armes et de munitions dans le Sud ainsi que de la destruction de plusieurs casemates dans le Centre du pays.

Un détachement combiné de l’Armée nationale populaire (ANP) a découvert samedi dernier, près de Tin Zaouatine, dans la sixième Région militaire, sur la bande frontalière, une cache d’armes et de munitions contenant un total de 22 pièces d’artillerie et de munitions. Il s’agit d’un mortier de calibre 60 mm, de deux mitrailleuses de calibre 12,7 mm, d’une mitrailleuse de type PKT, d’un fusil mitrailleur (FMPK), de neuf pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, de quatre fusils semi-automatiques de type Simonov, de quatre fusils à répétition, ainsi que d’une importante quantité de munitions de différents calibres.
Le même jour, dans le nord, vingt casemates pour terroristes et trois bombes de fabrication artisanale ont été détruites à Aïn Defla. Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’ANP a découvert et détruit, le 7 janvier, vingt casemates pour terroristes, un canon et trois bombes de fabrication artisanale à Aïn Defla (1er Région militaire), selon le ministère de la Défense.
En matière de lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’ANP « a intercepté, à Béchar (3e Région militaire), un narcotrafiquant à bord d’un véhicule tout-terrain chargé de quatre quintaux de kif traité ». De même, des éléments de la Gendarmerie nationale « ont saisi à Tlemcen (2e Région militaire) une autre quantité s’élevant à 46,4 kilogrammes». D’autre part, des détachements de l’ANP «ont appréhendé à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam (6e Région militaire), onze contrebandiers et saisi trois véhicules tout-terrain, des outils de détonation, cinq détecteurs de métaux, deux marteaux piqueurs et 1 500 litres de carburant ». En outre, vingt-trois immigrants clandestins de différentes nationalités africaines ont été arrêtés à Ouargla (4e Région militaire), Tlemcen et Relizane (2e Région militaire), ajoute le communiqué.