Un «dangereux terroriste» s’est rendu jeudi aux autorités militaires dans la localité de Kaf-Bou-Naadja, commune de Grarem, dans la wilaya de Mila (5ème Région Militaire), en possession d’un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et de deux chargeurs garnis de munitions, a indiqué le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.
« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce aux efforts des Forces de l’Armée nationale populaire, le dangereux terroriste dénommé +Cherouana Abdelmoumen+ alias +Abou El Baraa+ s’est rendu, ce soir 19 décembre 2019, aux autorités militaires dans la localité de Kaf-Bou-Naâdja, commune de Grarem, wilaya de Mila en 5ème Région militaire. Ce terroriste qui a rallié les groupes terroristes en 2012, était en possession d’un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et de deux chargeurs garnis de munitions», a précisé le ministère de la Défense.
Il convient de signaler, a-t-on ajouté de même source, que «ledit terroriste est le frère du dangereux terroriste +Cherouana Abdelhamid+, abattu, le 19 novembre 2018, par un détachement de l’Armée nationale populaire dans la zone d’Ouled-Mohamed, wilaya de Mila/5e RM».
Par ailleurs, un élément de soutien aux groupes terroristes a été arrêté jeudi à Oum El Bouaghi par un détachement combiné de l’Armée nationale populaire, a indiqué hier le ministère de la Défense nationale. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation de renseignements, un détachement combiné de l’Armée nationale populaire a
arrêté, le 19 décembre 2019 à Ain Beida, wilaya d’Oum El-Bouaghi/5ème RM, un élément de soutien aux groupes terroristes», a précisé la même source.