Deux caches contenant des munitions, des médicaments et autres objets ont été détruites jeudi à Bordj Badji Mokhtar et Skikda par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), indique, vendredi, un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et de la sécurisation des frontières et grâce à l’exploitation de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert, hier 14 février 2019, lors d’une opération de fouille et de recherche menée à Bordj Badji Mokhtar/6e RM, une cache de munitions contenant 37 grenades larguées antipersonnel de calibre 34 mm et 32 obus d’artillerie de calibre 85 mm, alors qu’un autre détachement à Skikda/5 RM a découvert et détruit une cache contenant des médicaments, des moyens de liaison et d’autres objets», précise la même source. Par ailleurs et dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée et lors d’une opération menée dans la localité d’Oued El-Khamla, wilaya de Tindouf/3e RM, un détachement combiné de l’ANP «a saisi une quantité de kif traité s’élevant à 57,4 kilogrammes, alors que les Gardes-frontière ont déjoué des tentatives de contrebande de 12 494 litres de carburants à Souk-Ahras, Tébessa et El-Taref/5e RM». Dans le même contexte, d’autres détachements en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale «ont intercepté, lors d’opérations distinctes à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar, Aïn Guezzam Biskra et Ouargla, 10 contrebandiers, 2 véhicules tout-terrain, 18 kilogrammes de kif traité, 1 645 tonnes de denrées alimentaires, 4 détecteurs de métaux, 2 groupes électrogènes, un marteau piqueur et 1 890 unités de différentes boissons». D’autre part et dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, des gardes-frontières «ont intercepté 6 immigrants clandestins à Naâma et Souk Ahras», ajoute la même source.(APS)