Deux bombes de confection artisanale ont été découvertes et détruites, jeudi à Médéa, par un détachement de l’Armée nationale populaire, indique vendredi un communiqué du ministère de la Défense nationale. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert et détruit, le 29 août 2019, deux bombes de confection artisanale à Médéa/
1re RM», précise la même source. Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, et lors d’opérations distinctes menées à Djanet/4e RM, Tamanrasset, Aïn Guezzam et Bordj Badji Mokhtar/6e RM, «des détachements combinés de l’ANP ont arrêté (31) individus et saisi (03) véhicules tout-terrain, (63) groupes électrogènes,(39) marteaux piqueurs ainsi que (04) détecteurs de métaux», ajoute la même source, faisant savoir que les éléments de la Gendarmerie nationale de Mila/5eRM ont, quant à eux, saisi «une ancienne arme à feu de type MAT49 et une quantité de munitions». Dans le même contexte, des détachements de l’ANP ont saisi à El-Taref, Tébessa et Souk-Ahras/ 5eRM
«(10 658) litres de carburant destiné à la ontrebande et un véhicule».
D’autre part, des éléments de la Gendarmerie nationale ont déjoué, à El-Taref/5eRM, «une tentative d’émigration clandestine de huit personnes à bord d’une embarcation de construction artisanale», conclut le communiqué.