La nouvelle année 2021 commence comme la précédente, sous le signe de la lutte contre la pandémie du coronavirus et des restrictions sanitaires en vigueur depuis début 2020. C’est ce qu’on constate pour les régions – elles sont vingt-neuf ! – pour lesquelles le gouvernement a décidé jeudi dernier de reconduire, jusqu’au 15 janvier prochain, les mesures de confinement nocturne, ou couvre-feu, entre 20 heures et 5 heures le lendemain.

Ces mesures sont applicables aux wilayas de Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Béjaïa, Biskra, Blida, Bouira, Tébessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Sidi Bel Abbès, Annaba, Guelma, Constantine, Médéa, Mostaganem, M’Sila, Mascara, Oran, Boumerdès, El Tarf, Tissemsilt, Souk Ahras, Tipasa, Aïn Témouchent et Relizane.
Il s’agit donc des Hauts-Plateaux pour Mila, M’sila, Sétif et Tissemsilt et régions situées sur la partie sud comme Biskra et Laghouat, par exemple, ainsi que sur la bande littorale-nord d’El Tarf jusqu’à Tlemcen, en passant par Alger et Oran, où les statistiques des services de santé sont en maintien d’alerte.
Les régions qui échappent au couvre-feu sont Adrar, Chlef, Béchar, Tamanrasset,Tiaret, Djelfa, Saïda, Skikda, Ouargla, El Bayedh, Illizi, Bordj Bou-Arréridj, Tindouf, El Oued, Khenchela, Mila, Aïn Defla, Naâma et Ghardaïa ; des wilayas dont la courbe épidémique n’est pas jugée préoccupante et où il n’y a pas de foyers de contamination.
Pour les transports publics de passagers, le gouvernement rassure sur la «continuité des services aériens sur le réseau domestique concernant la totalité des dessertes de et vers les wilayas du Sud du pays et 50% des vols desservant celles du Nord». Les transports routiers sur les liaisons inter-wilayas reprennent progressivement dans le segment par train, par autocars et taxis, avec la limitation du nombre de voyageurs à 50 % des capacités pour les bus et autocars, 5 personnes pour les véhicules à 9 places et 4 personnes pour les véhicules à 7 places. Il est à noter cependant qu’aucune précision n’a été donnée jusqu’ici sur le calendrier de remise sur rails des trains de la SNTF. Rien n’est encore connu de la remise en service du métro et des téléphériques, qui «se fera, dans une seconde étape, en fonction de l’évolution de la situation» épidémique.
«La reprise progressive et contrôlée des activités de transport sera autorisée sous réserve que les protocoles sanitaires soient scrupuleusement respectés avec la sensibilisation des voyageurs sur le strict respect des règles de prévention et l’implication des partenaires sociaux et des représentants des transporteurs sur la sensibilisation, la responsabilisation et le signalement des manquements», indique le communiqué du gouvernement du jeudi 31 décembre. En matière d’activités sociales et économiques, les marchés de véhicules d’occasion sont maintenus fermés jusqu’au 15 janvier sur l’ensemble du territoire national. Dans les 29 wilayas concernées par le couvre-feu, ce sont les salles de sport, les lieux de plaisance et de détente, les plages, les maisons de jeunes et les centres culturels qui resteront fermés. Les cafés, les restaurants et les fastfoods continuent à servir leurs clients, mais uniquement pour les produits à emporter.
Il est à rappeler que les écoles coraniques peuvent désormais accueillir leurs apprenants «dans le strict respect des mesures et protocoles sanitaires de prévention et de protection contre la propagation du Coronavirus adoptées pour les établissements scolaires, sous le contrôle et la supervision des directeurs de wilaya des affaires religieuses et des wakfs, et ce, en étroite coordination avec les services de la Protection civile et des APC et le concours des comités de quartier et du mouvement associatif local». En cas de non-respect des mesures et protocoles sanitaires de prévention et de protection contre la propagation la Covid-19, «la fermeture immédiate sera prononcée».