L’USM Bel-Abbès a réussi la passe de trois en battant à domicile l’USM Alger (1-0), samedi soir en clôture de la 15e et dernière journée de la phase aller de la Ligue 1 de football, se hissant en même temps et provisoirement à la troisième place.
Ce parcours a surpris plus d’un parmi les observateurs, surtout au vu des difficultés énormes que l’équipe a rencontrées en début de saison, comme l’attestent ses trois défaites de rang lors des trois premières journées.
Mais l’entraîneur Abdelkader Yaïche, en poste depuis la quatrième journée, ne s’enflamme pas, précisant qu’il accordait peu d’importance à la position des siens au classement, «surtout que celui-ci n’est que provisoire».
«Tout le monde sait qu’il reste encore plusieurs matches en retard à disputer, et dont les résultats devraient apporter beaucoup de changements au classement. Cela dit, le plus important est d’engranger le maximum de points», a déclaré Yaïche à l’APS.
«Le fait d’avoir comptabilisé 22 points jusque-là est une très bonne chose, surtout au regard des conditions très difficiles dans lesquelles nous travaillons. N’oubliez pas aussi que lorsque je suis arrivé au club, j’ai trouvé mon équipe dans un état déplorable», a-t-il rappelé.
Il a, en outre, salué l’état d’esprit de ses joueurs, estimant qu’ils ont fait la différence «sur le plan mental» face à l’USMA, «une équipe considérée parmi les meilleures en Algérie», a-t-il encore dit.
L’USMBA pourrait améliorer davantage son capital-points vu qu’elle dispose encore d’un match en retard qu’elle va livrer sur le terrain du Paradou AC, un rendez-vous que les gars de la «Mekerra» vont aborder avec l’ambition de remporter, promet leur coach.
Par ailleurs, les autorités locales de Sidi Bel-Abbès se sont engagées à aider le club qui traverse une mauvaise passe sur le plan financier. Cet engagement a été fait par le président de l’APW qui a félicité les joueurs aux vestiaires à l’issue du match face à l’USMA, souligne-t-on.