L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi avoir pré-qualifié le tocilizumab, utilisé pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, pour soigner les patients atteints de formes graves du Covid-19, afin de rendre plus accessible ce médicament coûteux.

Le tocilizumab, anticorps monoclonal entrant dans la composition d’un médicament du géant pharmaceutique suisse Roche prescrit comme traitement de la polyarthrite rhumatoïde, a démontré sa capacité à réduire le risque de décès et la durée d’hospitalisation de certains patients atteints de formes graves du Covid-19.

L’OMS, ainsi que les Etats-Unis et l’Union européenne, ont déjà recommandé son utilisation pour traiter des cas graves de Covid-19 en milieu hospitalier.

Cependant, ce traitement n’est disponible qu’en quantités limitées et il est extrêmement coûteux. Une seule dose coûterait quelque 600 dollars dans les pays pauvres, a relevé l’OMS, soulignant que cette préqualification pourrait le rendre plus accessible.

L’OMS a indiqué avoir ajouté trois différentes versions de l’anticorps monoclonal sur sa liste des médicaments préqualifiés pour lutter contre le Covid-19, afin de stimuler la production de médicaments génériques moins chers.

Le processus de préqualification est destiné à garantir la qualité, la sécurité et l’efficacité des produits médicaux fournis aux pays en développement, a expliqué l’OMS.