Un nouveau calendrier de livraison des logements promotionnels publics (LPP) va être élaboré pour que les souscripteurs à cette formule puissent les occuper selon les dates qui leur seront fixées.

C’est du moins ce qu’a déclaré le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville qui s’est inquiété des retards observés dans la réalisation des chantiers. Abdelwahid Temmar, en tournée d’inspection jeudi dernier dans l’Algérois, a fait savoir qu’un calendrier sera arrêté pour les 46 chantiers de la capitale afin qu’ils soient livrés dans les délais qu’il aura à fixer suivant le nouveau calendrier annoncé, déplorant le retard important dans la livraison de sites devant déjà être achevés depuis longtemps déjà. Le ministre du secteur s’est élevé contre les «malfaçons» constatées dans la réalisation des logements LPP. Il a mis en garde certains bureaux d’études qui n’accomplissent pas convenablement leur travail, les menaçant de ne pas prendre en considération leurs devis. Plusieurs opérations de distribution de logements LPP sont prévues d’ici la fin de l’année, par conséquent il faut «assurer une livraison complète des logements tout en veillant à l’aspect esthétique», a-t-il déclaré. «Les structures publiques doivent être prêtes le jour de la livraison», a-t-il ajouté.
M. Temmar s’est rendu dans trois chantiers de réalisation de logements LPP, Bendada (Staouéli) de 872 unités, dont la première tranche sera livrée avant la fin du semestre, la cité La Colline (entre Staouéli et Moretti) de 594 unités, la cité Makouda de 440 unités, dans la Commune d’Aïn Benian. Pour rappel, 46 chantiers de logements LPP sont en cours de réalisation dans la grande ceinture algéroise, pour 26 000 souscripteurs. <